L'accompagnement au CNVB

René PORTEIL
mon rôle de Responsable pédagogique Collectif Volley

 

 

 A compter de la rentrée de septembre 2011, un accompagnement à la construction du projet scolaire des joueurs sera mis en place au CNVB.

Cette action s’inscrit dans la démarche globale de la FFVB d’un accompagnement socioprofessionnel des volleyeurs tout au long de leur carrière sportive, en collaboration avec l’association Collectif Volley Générations Responsables.

Cet accompagnement apportera une valeur ajoutée au travail déjà entrepris au CNVB. Il s’agit de donner de la cohérence à l’ensemble du système de formation en mettant du lien entre les différents intervenants, et en favorisant un travail d’équipe centré sur le projet individuel du joueur. Cet accompagnement s’appuiera sur le suivi scolaire et les évaluations croisées des entraineurs, établissements scolaires, professeurs FOAD, personnels du CREPS, médecin, kiné, psychologue…

Au-delà de la réussite du projet scolaire, l’objectif est de rendre le joueur-élève autonome et responsable.

 

Le concept

 Il s’agit d’apporter au joueur les moyens d'entreprendre une progression dans la découverte de ses compétences et dans la construction de son projet

- en mettant en place une méthodologie (fournir un cadre et des outils pour mener à bien le projet)

- à travers des échanges relationnels qui aident le joueur à progresser par lui-même (confiance en soi)

 

Pourquoi un accompagnement ?

 Parce que l’autonomie ne s’enseigne pas, ne se décrète pas. Cela suppose un engagement de la personne, c’est elle qui devient autonome. Nous ne sommes pas dans le domaine du conditionnement ou de l’enseignement programmé.

La capacité à être autonome se situe à l’intersection de trois champs: l’autonomie suppose d’avoir des connaissances ( c’est le domaine du savoir), mais il faut cependant que ces connaissances puissent être mises en action par le biais de savoir-faire concrets (c’est le champ comportemental, - qui met en jeu le lien physique corporel et intellectuel - c’est le comportement qui émerge et qui est observable) et le champ du savoir être: être autonome, c’est le désir d’être, de prendre le risque d’être, cela peut se dire aussi en terme de motivation – être motivé - (c’est la sphère affective de la relation à soi et au monde).

Cet accompagnement doit s’effectuer dans une relation individualisée qui soutient le joueur. L’identification des besoins et leur satisfaction nécessitent un climat de respect, de la sécurité, du droit à l’erreur…

 

Le projet de formation

L’orientation vers un projet professionnel, après la vie sportive, est un processus continu qui doit commencer le plus tôt possible, au CNVB, et ensuite être poursuivi dans les clubs. Véritable travail en réseau, où interviennent divers partenaires, la démarche implique surtout le joueur qui doit être acteur de son orientation.

L’éducation à l’orientation est basée sur trois champs de connaissances:

  • connaissance des métiers et de l’entreprise
  • connaissance du système de formation
  • connaissance de soi

L’orientation d’un joueur vise donc à résoudre la quadrature du cercle entre :

  • le joueur avec sa liberté de choix, ses aptitudes, ses compétences (et ses résultats scolaires), sa priorité ponctuelle pour la compétition, le manque de projection sur son avenir...
  • la réalité interne du système éducatif et sa complexité, voire opacité pour les non-initiés: lieux d’accueil, filières, procédures…
  • la réalité externe des besoins économiques et sociaux

 

Les objectifs de la démarche de double projet

 Amener le joueur, dès son entrée au CNVB, à se poser la question de son insertion professionnelle future (apprendre à se projeter)

Tenter de lui faire prendre conscience de ses aspirations propres, de ses qualités, de ses potentialités.

Aider le joueur à définir son projet professionnel en confrontant ses représentations personnelles à la réalité concrète du monde du travail

Lui faire acquérir une méthodologie pour conduire son exploration: réflexion sur les objectifs initiaux, recherche documentaire, enquêtes, prise de notes, observations, synthèses, compilations des données et rédactions de comptes rendus…

Le rendre capable d'élaborer des outils personnalisés d'argumentation: lettres de motivation, préparations d’entretiens, pour soutenir et réaliser son projet personnel

 

Les moyens de la démarche de double projet

Un personnel supplémentaire qui n’enseigne pas et qui n’entraine pas, proviseur et formateur

Une place spécifique dans l’emploi du temps 2011/12 des élèves / étudiants / joueurs sur un volume annuel minimal à y consacrer, avec un travail sur les 3 champs en même temps: connaissance des métiers et de l’entreprise, connaissance du système de formation, connaissance de soi…

Un « carnet de suivi » pour chaque joueur

Des entretiens individuels sur rendez-vous et/ou à la demande

Des séances collectives

Lors des entretiens ou des séances collectives, des apports notionnels seront transmis, en fonction du niveau des joueurs et de leurs demandes: apprentissage d’une posture « d’élève joueur de haut niveau responsable », travail sur les valeurs (notion d’exemplarité, respect des personnes, assiduité, ponctualité, etc.), capacité à développer un argumentaire écrit ou oral, à se présenter, éducation à l’organisation du travail (méthodologie, respect des engagements, des calendriers, des objectifs, analyse des erreurs, etc.)

En complément du suivi scolaire (entraineurs, FOAD), un point sur les résultats pourra être fait, et une mise en perspective de l’effet de causalité avec les moyens et les investissements mis en œuvre (bilans réguliers).

Ecoute et aide personnalisée à la recherche de solutions si difficultés rencontrées 

X