Témoignages du CABCL

« L’entraineur principal Nicolas Godignon et deux joueurs emblématiques de l’équipe de rugby de Brive, Jean-Baptiste Péjoine et Arnaud Méla, tous deux en fin de carrière, nous expliquent l’intérêt qu’ils trouvent dans le dispositif Collectif Sports mis en place au sein du CABCL depuis 2014 "

Nicolas Godignon, entraineur :

« En tant qu’ancien joueur et manager je m’intéresse au projet de vie de mes joueurs, il n’y a pas que le rugby dans leur vie et j’y suis très attentif. Mon rôle consiste aussi à faciliter les démarches lorsqu’un joueur souhaite anticiper et préparer son après-carrière. Cela peut être facteur de performance et d’épanouissement.
 
Le programme mis en place au sein du club rappelle aux joueurs que leur carrière est une belle parenthèse mais qu’elle n’en demeure pas moins éphémère.
Le changement, quel qu’il soit, s’accompagne et c’est ce que permet le dispositif : se confronter aux autres réalités « terrain », celle de la « vraie vie » et celle de l’entreprise. Ce qui, par conséquent, les rapproche d’une certaine manière de leurs supporters. Il crée de véritables consciences à la fois sociale et économique.
 
Pour ceux qui s’engagent dans cette réflexion, c’est aussi un moyen d’évacuer des frustrations liées à une moindre performance sportive et de trouver parallèlement d’autres centres d’intérêt.
Les joueurs échangent sur le sujet et certains évoquent des projets de futures associations ; ce qui crée des liens et des rapports différents entre eux.
 
Je tiens également à souligner l’importance de la présence de nos entreprises partenaires à nos côtés. Elles prennent conscience du besoin et de la nécessité du retour à l’emploi des rugbymen.  La culture de la performance, le dynamisme et la persévérance, le « mental » des sportifs de haut niveau sont autant de qualités et de profils recherchés par les entreprises. Toutes celles qui nous accompagnent apprécient de s’engager dans cette forme de sponsoring responsable.
 
Au niveau du club enfin, cela démontre que performances sportive, sociale et économique sont compatibles. Le rôle d’un Club c’est aussi de s’engager dans une vraie démarche citoyenne et responsable : démarche à laquelle j’adhère pleinement ».

Voir le témoignage de Jean-Baptiste Péjoine

Voir le témoignage d'Arnaud Méla

X