Soirée Sports & Emploi: une première réussie à Montpellier

Le 25 février dernier s’est déroulée au CREPS de Montpellier la première soirée Sports et Emploi organisée par Collectif Volley et le club de volley de Montpellier (MAVUC)

Souhaitée par les représentants des clubs adhérents lors d’une réunion bilan de l’association, en tant que moyen de concrétiser et de communiquer sur l’engagement du club dans la démarche Collectif Volley, cette soirée a tenu toutes ses promesses.

 

Ainsi elle a réuni dirigeants, joueurs du CFC et pros du MAVUC, les joueurs et entraineurs du CNVB invités pour l’occasion, des entreprises partenaires du club et de l’association ainsi que des représentants des collectivités (Mairie et Hérault Sports), sur le thème des compétences développées par les joueurs dans le cadre de leur activité sportive.

 

Cette soirée visait 2 objectifs :

- Créer des liens concrets entre les joueurs(ses) et les entreprises et notamment:

  • Donner aux volleyeurs de la visibilité sur le monde des entreprises via les partenaires du MAVUC
  • Montrer aux entreprises qu’un parcours de sportif professionnel est formateur et développe des compétences très riches qu’elles pourront mieux aller chercher quand elles recruteront un sportif

- Déterminer comment les entreprises partenaires du MAVUC peuvent aider les volleyeurs à s’orienter, se professionnaliser et développer leur employabilité

 

Pour atteindre ces objectifs, des travaux préparatoires ont été réalisés avec les joueurs d’une part et avec les entreprises partenaires du MAVUC d’autre part.

Avec les joueurs, il leur a été proposé de réfléchir à ce qui caractérise le volley et chacun de ses postes, et plus particulièrement les rôles à tenir pour chaque poste ainsi que les qualités qu’il demande et fait développer. Ensuite chacun s’est interrogé sur sa propre façon de jouer son rôle, et il a été intéressant de noter que sur le même poste deux joueurs n’exprimaient pas les mêmes priorités et visions des choses, exprimant là leurs propres caractéristiques personnelles... A partir de là, Véronique Barré qui animait ces travaux les a amenés à considérer ces caractéristiques comme des éléments révélateurs de leur personnalité, à prendre en compte au moment du choix d’une orientation professionnelle ou d’un métier....

En parallèle à ces travaux avec les joueurs qui ont fait l’objet d’une belle médiatisation de la part de la presse présente, une autre démarche a été conduite avec les entreprises :

Il s’est agit de recenser leurs caractéristiques : secteur d’activité, métiers, compétences et qualités requises, formations/diplômes demandés. Deux stagiaires d’IUT ont été chargées de cette mission et ont documenté ces fiches entreprises, présentant au cours de l’entretien de recueil de ces informations la démarche mise en œuvre par le club avec Collectif Volley, ainsi que la soirée à venir. Les représentants de ces entreprises ont également été invités à identifierce qu’ils pourraient apporter aux joueurs en réponse à leurs besoins d’orientation, de formation et d’accompagnement vers l’entreprise. Toutes ces informations on été enregistrées afin d’être communiquées aux joueurs qui souhaiteront se mettre en relation avec le tissu économique local partenaire du club. Certains de ces représentants ont également été sollicités pour exprimer les contributions potentielles de leur entreprise à l’occasion de la soirée.

 

A partir de là, la soirée a pu se dérouler.

Un premier témoignage du réalisateur Élie Chouraqui a placé le sujet : en tant que joueur et capitaine d’une équipe de volley ball, il a développé des compétences dont il s’est très naturellement servi quand il a débuté son métier.

Puis ce sont 3 joueurs du MAVUC (Julien Latard du CFC, Franck Laffitte et Julien Lyneel ) que Véronique Barré a interrogé sur leur rôle au sein de leur équipe et les qualités qu’ils y développent, notant au passage les compétences qu’ils pourraient réutiliser en entreprise : se mettre au service du groupe, l’abnégation, la communication, l’atteinte des résultats, la polyvalence,...

Eric Bouvier a ensuite été appelé à décrire son parcours sportif et professionnel. Grand monsieur du volley ball  des années 80 avec plus de 325 sélections en équipe de France, il a également relaté un parcours professionnel de très haut niveau, expliquant les facteurs de sa double réussite, basée sur une ambition, la définition d’un projet, le travail, l’organisation et le travail en équipe.

 

Après ce temps consacré à l’exposition des compétences et qualités développées par la pratique du volley à haut niveau, trois entreprises ont été invitées à se présenter et réagir aux propos des joueurs.

Madame Meissonnier directrice associée de ADA Montpellier a souligné l’importance dans l’entreprise des qualités décrites par les sportifs et leur indubitable valeur au sein d’une équipe de travail.

Monsieur Delugeard, chargé du recrutement pour le crédit Agricole, a confirmé l’intérêt de l’entreprise pour ces profils et décrit les modalités de recrutement de la banque.

Madame Devin-Guerini enfin, responsable métiers chez ADECCO a décrit le dispositif de prise en charge des sportifs que la fondation ADECCO (partenaire de Collectif Volley) a mis en place avec le CNOSF, et félicité les joueurs de leur réflexion sur leur pratique sportive, confirmant la transférabilité des compétences acquises dans le sport au monde de l’entreprise. (voir la communication de la fondation Adecco)

Tous trois ont confirmé aux joueurs et au club leur souhait de les aider dans cette démarche d’ouverture au monde de l’entreprise et de professionnalisation.

 

La soirée s’est clôturée autour d’un buffet offert par le CREPS et a permis de poursuivre les échanges et de noter le grand intérêt que le sujet avec suscité tant auprès des joueurs (jeunes du CNVB, du CFC et pros du MAVUC) que des entreprises présentes ou encore des institutionnels, séduits par cette façon originale de lier le sport et l’entreprise.

la presse en parle

X