Première réunion sur l'activité "Collectif Volley" des clubs adhérents

 

Samedi 25 mai s’est tenue dans les locaux du Stade Français Paris Saint Cloud la première réunion « Bilan et perspectives » des clubs adhérents à l’association Collectif Volley.

 

 

Préparée en amont par un questionnaire adressé à chacun des clubs adhérents, la réunion  a d’abord fait le point sur les réalisations « Collectif Volley » des clubs. Chacun a ainsi pu exposer ce que le club avait fait pour présenter le dispositif à ses joueurs, dirigeants et partenaires, s’il avait tenu des entretiens individuels avec les volleyeurs et volleyeuses pour faire le point et les aider à avancer sur leurs projets sportifs et d’après-carrière, comment il avait pu les orienter dans le dispositif proposé. La dimension communication interne et externe a également été évaluée, ainsi que la relation aux partenaires du club.

Ce bilan a permis d’identifier ce qui a fonctionné mais aussi les difficultés rencontrées,  et de compléter les outils existants par de nouveaux supports.

Cette mise en commun des réalisations de chacun a également permis de constater la richesse des pratiques et des initiatives des clubs, et de tisser de nouveaux liens entre les membres, découvrant dans l’exercice les compétences spécifiques des uns ou des autres.

La deuxième partie de la journée a été plus particulièrement consacrée à l’approfondissement de la relation aux partenaires, avec comme fil conducteur la volonté de créer de nouveaux partenariats ou de renforcer ceux existants par la valorisation de la dimension citoyenne du club par son adhésion à Collectif Volley.

L’examen de démarches déjà mises en place par les uns ou les autres a enrichi la réflexion autour d’un projet de développement d’une action collective, implantée dans chaque club en tenant compte des spécificités locales. L’idée s’est finalement fixée sur un projet de journée « découverte des métiers et des entreprises » qui associerait les volleyeurs et volleyeuses toutes catégories confondues et les entreprises partenaires du club et institutionnels. Après validation du projet au sein de chaque club, un plan de travail sera élaboré pour permettre la réalisation.

Réunis autour de Véronique Barré, Yves Vignola pour le Plessis Robinson, Isaline Repellin-Franchet pour Chaumont, Jean-Louis Cuq pour Montpellier. Etaient aussi présents Philippe Fantinel pour Nice, Emira Sijaric pour Tourcoing, Claude Orphelin pour le Stade Français Paris Saint Cloud.

X