Le CABCL, club de rugby du top 14, implante le dispositif Collectif Sports

C'est par Vivendi, représenté par Laurent de Cerner au Conseil d'administration de Collectif Volley, que le contact s'est opéré...

 

En tant que partenaire majeur du club de rugby de Brive, Vivendi souhaitait trouver le moyen d'agir en faveur de la reconversion des rugbymen du club. Aux premières loges de l’association Collectif Volley, Laurent de Cerner a tout de suite vu l’occasion d’y parvenir :

«  Vivendi a toujours expliqué que son partenariat avec le club de rugby de Brive devrait comprendre un volet reconversion. La démarche présentée par l’association semblait apporter quelque chose de nouveau et de très professionnel et opérationnel. Nous avons présenté le projet au club qui s’est très vite mobilisé »

C’est ainsi que dès le mois de juin, un groupe de pilotage constitué autour du Directeur Général du club et de Laurent de Cerner a été réuni et formé à la méthodologie et aux outils par Véronique Barré.

Le groupe de pilotage du CABCL en formation: Hervé Marteau (responsable formation), Jean-Pierre Bourliataud (pilote CABCL), Laurent de Cerner (pilote Vivendi), Stéphanie Lieppe (reponsable communication), François Graffouillère (chargé des relations partenaires), Pierre-Etienne Coudert (responsable pédagogique)

Depuis chacun s’affaire... Les grandes entreprises partenaires réunies au sein du Premium Club ont été informées de la démarche mise en œuvre au sein du club et du rôle qu’elles allaient pouvoir y jouer, les 397 entreprises locales qui soutiennent le CA Brive reçoivent le même message, et le responsable pédagogique du club rencontre les joueurs intéressés par le projet.

«  C’est extraordinaire de découvrir les joueurs sous l’angle de leur parcours et des projets qu’ils ont, ou pas, pour leur après carrière. On découvre des profils exceptionnels, des problématiques précises qui nous permettent d’envisager des démarches concrètes pour les aider à avancer dans leur projet » confie Pierre Etienne Coudert. « Les outils proposés guident le questionnement et m’aident parfaitement pour faire émerger la réflexion du sportif sur son après carrière. On va pouvoir avancer très concrètement avec les entreprises partenaires à qui on va pouvoir formuler des demandes très précises pour nos joueurs »

Simon Gillham, vice-président du club et directeur de la communication et des affaires publiques chez Vivendi, est un moteur majeur dans la démarche:

 « J’entame ma neuvième saison à Brive et une de mes plus grosses déceptions était de ne pas avoir mis en place un projet de reconversion quand je vois le nombre d’ex joueurs de rugby ayant une vie difficile ; c’est presque un devoir social » explique-t-il.

C’est maintenant en cours, dans une démarche qui s’inscrira dans la durée et où tous les acteurs concernés y trouveront des bénéfices.

Une première expérience hors du monde du volley qui semble bien confirmer l’universalité de la démarche conçue par Collectif Volley, devenue maintenant Collectif Sports.

voir le communiqué de presse du CABCL

X